St-François l’objecteur, 1983-85 *

Régny
St-François l’objecteur, 1983-85

La Prière de St François d’Assise (« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix…. ») et différents moments de sa vie ont fait de St François un apôtre de la non-violence. C’est le propos de cette peinture, en relation étroite avec un des aspects de la vie de Paul et Andrée, leur proximité des mouvements non-violents. Après Gandhi, ils furent lecteur du Pèlerinage aux sources de Lanza del Vasto et intéressés par le mouvement Pax Christi . Ils furent abonnés toute leur vie depuis le début des années 50 à Témoignage Chrétien dont fit partie Robert Barrat, qui, avec des membres de l’Arche (la communauté de Lanza del Vasto), créa le mouvement l’Action civique non-violente en 1956, avec à Lyon Jean-Pierre Lanvin. Un mouvement dont sont proches Paul et Andrée, en particulier pour la défense des objecteurs de conscience (d’où le titre de la peinture) et pour participer aux manifestations contre l’armement atomique (plus tard, lors de sa création par Claude Bourdet en 1963 ils furent membres du Mouvement Contre l’Armement Atomique).

Cliquer ici pour voir un dessin préparatoire
Cliquer ici pour voir deux études
Cliquer ici pour voir une étude